Le cloporte

Les cloportes ou cochons de cave envahissent les maisons. Qui sont-ils ? Comment s'en débarrasser ? Renseignez-vous sur tout ce qu'il y a à savoir sur cet animal nuisible.

Que savoir sur le cloporte ?

Ces petits animaux, bien que souvent associés aux insectes, ne font en fait pas du tout partie de cet ordre. Eh oui : les cloportes, que l’on appelle aussi cochons de cave, bête de Saint-André ou porcellions font en réalité partie de la famille des crustacés ! Plus précisément, on peut dire qu’il fait partie de la famille des isopodes. Cela signifie que le corps est composé de trois parties qui s’appellent le céphalon (la tête), le péréion (le corps ou le thorax) et le pléon (l’abdomen ou l’équivalent de la queue). Tous les membres de cette famille possèdent deux yeux et des antennes. Ils possèdent tous une carapace (en réalité un exosquelette) sur la partie dorsale qui les protègent de leurs prédateurs, bien que les similitudes entre toutes les espèces isopodes s’arrêtent là.

Ainsi, le cloporte est la seule variété d’isopodes qui est entièrement terrestre. Il y a environ 4000 espèces connues, mais toutes ne sont pas présentes en Belgique. La plupart des espèces sont grisâtres, mais certaines peuvent être transparentes, brunes ou noirâtres. Leur carapaces sont majoritairement composées de calcaire et de calcium. Contrairement aux insectes qui ont tous 6 pattes, les cloportes en possèdent 14.

Le cloporte s’alimente principalement de végétaux en décomposition, on peut donc dire qu’ils sont détritiphages. Ils sont donc nécessaires à la biodiversité car ils permettent le renouvellement des nutriments du sol. Cependant, ils s’attaquent aussi aux matières vivantes, comme les fruits, les racines ou les fleurs. Ils n’ont pourtant pas un impact sur les cultures. En extérieur, ils peuvent même aider ces dernières en leur fournissant un meilleur sol. Étonnement, le cloporte raffole également de nourriture pour poissons.

Au niveau de l’habitat, les cloportes sont lucifuges. Cela signifie qu’ils fuient les endroits lumineux et ont tendances à se réfugier dans les endroits sombres. S’ils sont humides, c’est encore mieux ! En effet, les cloportes respirent à l’aide de branchies : ils transportent donc une réserve d’eau dans des poches pour respirer. Les caves, le bois mort, les dessous de pavés sont donc un environnement idéal pour ces bestioles qui vivent en groupes.

Pour se défendre, certaines espèces sont connues pour pouvoir se mettre en boule et ainsi n’exposer que la partie dure de la carapace. C’est le cas du cloporte commun, qui est l’espèce que l’on retrouve le plus en Europe.

Le cloporte pond des œufs, pour lesquelles la femelle n’a besoin que d’une seule fécondation tout au long de sa vie. Particularité de ces insectes : la femelle ne dépose pas les œufs dans un endroit propice, elle les garde dans un organe conçu à cet effet. Les petits éclosent donc à l’intérieur même de leur mère, et sortent lorsque cette dernière mue. Fait étonnant, les cloportes ne naissent qu’avec six paires de pattes. La septième n’apparait qu’à la première mue. Ce phénomène se produit une fois par mois tout au long de la vie des cloportes.

Le cloporte a besoin de températures comprises entre -2°C et 36°C pour survivre.

cloporte

Les signes de la présence de cloporte

Outre le fait de voir les cloportes, il y a peu de signes visibles ou auditifs qui permettent de repérer les cloportes.

Ainsi, la méthode qui fonctionne le mieux est de soulever des objets dans des pièces humides et sombres pour voir si une colonie ne se cache pas en-dessous.

cloporte

Les risques liés à la présence des cloportes

En eux-mêmes, les cloportes ne comportent pas de risques pour l’homme, sauf en cas d’allergies aux crustacés, bien que le risque de l’ingérer est minime. On peut également préciser qu’ils ne mordent pas et ne piquent pas.

Notons quand même que l’un des prédateurs naturels des cochons de caves est la souris. La présence de cloporte peut donc être une source d’invasion de nuisibles peu désirables qui eux sont dangereux pour votre santé et pour votre maison. De même, certaines araignées en font leur repas. Si vous êtes arachnophobes, il peut être intéressant de vous débarrasser des cloportes.

cloporte

Se débarrasser du cloporte

Pour éliminer les cloportes, il n’y a pas de secret : le nettoyage régulier des pièces sombres et humides est ce qu’il y a de plus efficace. En effet, vous supprimez leurs sources de nourriture, donc ils vont voir ailleurs pour trouver leur subsistance.

Il existe également des répulsifs à cloportes dans le commerce qui peuvent être efficaces.

Cependant, si le problème persiste, nous vous conseillons de faire appelà un professionnel qui pourra vous donner un diagnostic de la situation et vous débarrasser définitivement de la présence des cloportes.

Dites adieu aux cloportes ou aux cochons de cave !

Les cloportes sont une espèce envahissante et peu esthétique. Débarrassez-vous de vos cochons de cave en faisant appel à un professionnel !