La fouine

Caractéristiques, habitudes de vie, alimentation, dégâts occasionnés... Nous vous renseignons sur tout ce qu'il y a à savoir sur cet animal.
fouine

Ce qu’il faut savoir sur la fouine

Animal nocturne, on nielle croise pas très souvent car il dort la journée. Cependant, on peut souvent trouver ses traces lorsqu’il est passé près de notre maison ou de notre lieu de travail !

En effet, cet animal est omnivore, c’est-à-dire qu’il peut manger tout ce qui passe près de ses dents pointues. Poules, oeufs, plantes, pâtes, riz, fruits, légumes… Lorsque l’on possède un poulailler ou un potager, on a donc du soucis à se faire.

De plus, habiter en ville ne vous protège pas de cet animal ! Eh oui : la fouine s’adapte très bien à tout type de milieu car elle est capable de trouver de la nourriture partout. De ce fait, ville ou campagne lui conviennent très bien. Elle préfère cependant vivre dans des prairies ou dans des granges.

Dernière caractéristique à prendre en compte, la fouine est territoriale et ne vit pas en groupe.

fouine

Les signes qu’une fouine a élu domicile chez soi

Plusieurs indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Les voici :

  • Les signes olfactifs : l’un des premiers indices que vous percevrez est sûrement l’odeur. En effet, les fouines marquent leur territoire. Cela signifie qu’elles urinent pour laisser une odeur et prévenir les autres individus que la place est prise. De plus, ces animaux ont tendance à reprendre les cadavres de leurs proies dans leur terrier. L’odeur de décomposition aux alentours est donc bien souvent très fortes… Et pas très agréable !
  • Les signes visuels : une fouine, cela fait des dégâts. Ainsi, vous pourrez constater que des câbles de voiture ont été rongés, que votre poulailler a été ravagé, … Mais ce n’est pas tout ! Vous pourrez aussi trouver les excréments de l’animal. Ceux-ci sont reconnaissables à leur composition : noirs et de formes ovales, vous pourrez deviner ce que l’animal a mangé car vous trouverez des morceaux entiers. Plumes, coquilles d’oeufs… Le doute ne sera pas permis.
  • Les signes acoustiques : dernier signe qui ne trompe pas, le bruit est un facteur à prendre en compte. Eh oui, les nuisances sonores que la fouine cause sont très fortes, surtout lorsque l’on prend en compte le fait qu’elle vit la nuit.
fouine

Pourquoi se débarrasser d’une fouine ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour répondre à cette question.

Le premier point est sûrement le fait qu’une fouine, c’est agressif. S’il y a des enfants à proximité, il vaut mieux prendre ses dispositions pour éviter les accidents. En effet, ces animaux peuvent transmettre différentes maladies comme la salmonellose, par exemple.

Ensuite, les dégâts matériels peuvent vite chiffrer haut. Voiture, toiture, isolation,… Rien n’est à l’abri des mâchoires de l’animal. De ce fait, la patience des hôtes ne dure jamais très longtemps.

Enfin, la réduction de la qualité de vie est sûrement le critère le plus important. Pertes de sommeil dues aux bruits la nuit, odeurs désagréables la journée, inquiétude pour ses animaux ou son potager, dégâts matériels à réparer… La cohabitation avec cet animal n’est pas aisée et pèse souvent sur le moral !

poules

Protéger son poulailler des fouines

Lorsque l’on habite à la campagne ou près des bois, il est difficile de garantir qu’aucune fouine ne viendra s’en prendre à vos poules. Ainsi, pour éviter de prendre des risques, il y a plusieurs étapes à suivre qui vous permettront de protéger vos gallinacés.

En premier, on ne peut que vous conseiller d’opter pour du grillage à poule fin. Plus les trous seront petits, moins d’animaux pourront passer. Ainsi, si le diamètre du trou est inférieur à 1 centimètre, ni fouine, ni renard, ni même rat ne pourront s’infiltrer dans votre enclos.

Ensuite, vous pouvez également prévoir 20 centimètres de grillage sous terre, en terminant par un angle droit. Cela permet de réduire le risque que les prédateurs creusent sous celui-ci tout en limitant les accès. En fait, certaines personnes vont même jusqu’à couler une dalle de béton sous l’enclos. Cela parait un peu extrême, mais les résultats sont garantis !

Enfin, il faut toujours s’assurer de rentrer les poules à la nuit tombée. La plupart des prédateurs sont nocturnes : renards comme fouines vivent de nuit. Garder ses poules à l’abri est donc la meilleure protection que vous pouvez leur fournir.

Débarrassez-vous des nuisibles !

Les fouines font beaucoup de dégâts et nuisent à votre qualité de vie. Trouvez le professionnel qui pourra vous aider à retrouver un environnement sain, pour vous et votre famille.