Ayez recours à la désinsectisation professionnelle !

Eliminer les insectes indésirables qui grouillent dans votre maison et diminuent votre qualité de vie. Faites appel à un professionnel pour un résultat optimal !

La désinsectisation

Selon la définition qu’on trouve sur internet, la désinsectisation est l’action de se débarrasser volontairement des insectes qui peuvent envahir la maison ou le lieu de travail. Ainsi, dans ce terme se cachent plusieurs espèces : cafards, lépismes, cloportes, fourmis, chenilles processionnaires, puces, punaises,… La liste est longue et variée, mais dans tous les cas, on peut être certain qu’en cas d’invasion, votre qualité de vie en sera impacté.

En effet, vivre avec des insectes, c’est prendre le risque de manger de la nourriture contaminée et de contracter des maladies. C’est également prendre le risque de se faire mordre, piquer, et autres. Prenons en plus le risque d’allergies à l’une ou l’autre de ces bestioles et on peut même dire que, dans certains cas, cela peut être dangereux. Et pourtant, nous n’avons même pas encore évoquer le cas des chenilles processionnaires en particulier !

De plus, dans le milieu professionnel, surtout dans le milieu de la restauration, ces indésirables peuvent donner une très mauvaise réputation à votre établissement. Il est donc important de prendre le problème à bras le corps pour s’en débarrasser le plus vite possible.

 

cafard

Le cafard

Ce petit insecte est également connu sous le nom de blatte. On le retrouve assez régulièrement près des lieux fréquentés par les hommes.

Les cafards possèdent des ailes, qui sont repliées sur son dos, et des pattes qui présentent des poils. Au niveau de l’alimentation, les blattes sont omnivores : elles se nourrissent donc de ce qu’elles trouvent et ont des capacités d’adaptations incroyables. Ainsi, elles peuvent manger du bois, du plastique et, encore plus curieusement, des métaux !

Pour ses œufs, le cafard est l’une des seules espèces à les pondre une coque protectrice. Cette dernière s’appelle la « oothèque ». Elle protège la larve jusqu’à l’éclosion et permet à un maximum d’individus d’atteindre l’âge adulte.

cloporte

Le cloporte

Aussi connu sous le nom « cochon de cave », les cloportes pullulent dans les endroits sombres et humides, comme beaucoup d’insectes. Ces animaux possèdent une coque rigide dont la couleur peut varier : souvent grise, elle peut être également brune, noire, ou même transparente.

Les cloportes n’aiment pas la lumière, ils ont donc tendance à la fuir à tout prix. C’est pour cela qu’on les trouve souvent dans des caves, sous des éviers, ou dans tous les endroits sombres et humides similaires.

Pour se protéger, certaines espèces de cloportes peuvent se rouler en boule, pour ne laisser accessible que leur carapace.

punaise-diabolique

La punaise

Plusieurs espèces de punaises se retrouvent souvent à l’intérieur de nos maisons. Parmi elles, on retrouve la punaise diabolique. Sa carapace est d’une couleur brune, avec quelques taches plus foncées sur le contour. Sa cousine, la punaise des bois, lui ressemble beaucoup. Cependant, en plus de ces deux espèces, vous pourrez également retrouver la punaise verte, qui tient son nom de la couleur vive de sa carapace.

Ces animaux ont tendance à s’abriter pour l’hiver dans les maisons pour rester au chaud et de ressortir une fois la bise partie.

Les punaises sont dérangeantes de par leur nombre et de par leur odeur désagréable. En effet, une femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs, ce qui peut vite être un problème majeur.

Heureusement, ces animaux ne sont pas nocifs pour la santé.

punaise-de-lit

La punaise de lit

Cette espèce, bien qu’elle partage son nom avec celles citées plus haut, ne fait pas partie de la même famille d’insectes.

Pourvue d’un corps rond, la couleur peut varier entre le rouge et le brun. Les punaises de lit sont également plus petites que leurs homonymes.

On les retrouve communément dans la literie (d’où le nom), mais également aux alentours : plinthes, tapis, sous les lattes de parquet,…

Il est donc particulièrement difficile de s’en débarrasser, ce qui pose problème, car la punaise de lit aime piquer, et elle ne se gêne pas pour le faire à plusieurs reprises ! Les boutons qu’elle laisse sont très urticants et peuvent provoquer un état de malaise.

 

fourmis

Les fourmis

Habituellement, les fourmis restent à l’extérieur et ne sont pas les insectes les plus dérangeants que l’on puisse trouver. Cependant, un nid peut rapidement prendrede l’ampleur et le nombre d’individus peut exploser. Cela peut poser problème quand on ne peut plus profiter de son jardin sous peine de trouver ces insectes partout.

Si on a de la chance, le nid est composé de fourmis « noires » qui ne piquent pas et qui sont inoffensives. Sinon, on tombe sur un nid de fourmis « rouges », qui mordent lorsqu’elles se sentent menacées. C’est un problème lorsque l’on sait que la morsure est très douloureuse.

Cependant, si la présence trop nombreuse de fourmis est déjà un problème, cela peut empirer. En effet, ces insectes forment des routes bien définies, que tous les individus empruntent pour trouver de la nourriture. De ce fait, s’il y a une ouverture vers votre cuisine… Vous pouvez être certain qu’elles vont la trouver et l’utiliser !



Qualité du service
Nuisible.be :
4,8/5 sur 231 avis vérifiés.

Débarrassez-vous de tous les nuisibles qui peuvent envahir votre maison ou votre lieu de travail avec Nuisible.be ! Trouvez un expert dans votre région.

nuisible.be

#