La souris

Habitudes de vie, caractéristiques, différences avec le rat, maladies, risques... Nous vous disons tout ce qu'il y a à savoir sur ce nuisible !

Que savoir sur les souris ?

Cousine éloignée du rat, la souris est un petit mammifère qui appartient à la catégorie des rongeurs. Cela veut dire que, comme tous les animaux de cette branche, la souris possède quatre incisives qui grandissent continuellement. Elle est donc obligée de continuellement utiliser ses dents pour pouvoir continuer à les utiliser. De même, elle est nocturne, cela signifie qu’elle est active à partir du coucher de soleil.

Si on peut dire que la souris ressemble beaucoup au rat, on peut cependant établir de très nettes distinctions entre les deux espèces. La première que l’on voit est la taille : la souris mesure maximum 11 centimètres, tandis que les rats les plus petits font 19 centimètres, bien qu’ils peuvent grandir et mesurer jusqu’à 30 centimètres. De ce fait, le poids des deux animaux n’est pas comparable non plus : on parle de maximum 30 grammes pour une souris là où le rat peut peser jusqu’à 500 grammes. La différence est donc de taille !

Dans son aspect général, on peut noter que sa queue est lisse, contrairement à celle du rat qui présente des anneaux.

Pour parler plus en détail de l’animal, on peut dire qu’il est adapté à tous les climats. On retrouve donc des souris un peu partout dans le monde. De même, elle se débrouille tout aussi bien en ville qu’à la campagne, car elle est omnivore : elle peut subsister d’un peu près tout ce qui est comestible… ou non ! En effet, elle est également friande de savon et de paraffine.

Au niveau de la reproduction, il faut savoir qu’une femelle peut avoir entre 15 et 150 petits par an, mais ce chiffre peut être encore plus élevé en ville, car il n’y a pas de saison de reproduction. La femelle peut donc avoir des petits tout au long de l’année. Ainsi, en ville, on compte qu’il y a une souris par mètre carré, contre une souris tous les 100 mètres carrés à la campagne.

souris

Les maladies portées par les souris

L’animal est rangé dans la catégorie des nuisibles pour de bonnes raisons ! En effet, comme les rats, les souris sont porteuses de nombreuses maladies qu’elles peuvent nous transmettre par plusieurs moyens. Parmi celles-ci, on peut citer la salmonellose, la méningite ou la leptospirose.

Le premier moyen de contamination est le contact indirect : la nourriture grignotée peut être contaminée par la salive de l’animal, mais des surfaces peuvent aussi être contaminées, à cause de l’urine ou des crottes laissées derrière lui. Il faut donc être vigilant lorsque l’on sait qu’il y a (au moins) une souris dans le coin !

Le second moyen est la morsure. Ce cas est très rare, mais il peut arriver quand même. Si cela vous arrive, en plus des risques de maladie, vous devrez sûrement vous rendre à l’hôpital pour avoir quelques points de suture. Les mâchoires et les dents de la souris peuvent en effet ronger le métal… Votre peau ne fera donc certainement pas le poids !

souris

Les risques liés à la présence de souris

Pour faire court, on peut dire que les risques de la présence des souris sont les mêmes que ceux liés à la présence des rats. Ainsi, on peut citer :

  • Les dégâts matériels : la souris ronge tout. Vous pourrez perdre de la nourriture, mais aussi des meubles, des câbles, des livres, etc. Les murs pourront également être visés.
  • Les probabilités d’incendie : les câbles électriques rongés peuvent poser un réel risque d’incendie. Une souris peut donc être un réel danger pour votre foyer ou pour votre lieu de travail.
  • La charge mentale : héberger une souris nécessite de nettoyer plus souvent pour éviter les maladies. Cela peut donc être un véritable calvaire. Si l’on prend en compte la musophobie, autrement dit la peur de la vue des souris, cette tâche peut se transformer en défi mental très fatiguant pour la personne.
piège à souris

Les signes d’une infestation

Voici une liste de ce qui peut vous faire suspecter la présence d’une souris dans votre habitation ou dans votre établissement :

  • La présence de crottes de souris : petites et noires, elles sont très reconnaissables. Elles ressemblent à des granulés de chocolat. Cependant, elles peuvent également vous renseigner sur les détails de l’infestation ! En effet, elles sont partout où l’animal passe, sont brillantes si elles sont fraîches, et de différentes tailles s’il y a plusieurs individus en train de se reproduire.
  • Les dégâts matériels et les traces de dents : vous pourrez les retrouver un peu partout, même en hauteur ! La souris peut en effet escalader tout type de surface.
  • Les bruits de grattement ou les bruits de couinements : ils sont nombreux et très caractéristiques de l’animal.
  • L’odeur : l’urine de souris, qui est utilisée pour marquer le territoire est odorante et facilement reconnaissable.
chat

Les conseils de prévention

Puisque le meilleur moyen de se débarrasser des souris est de ne pas en avoir, il y a plusieurs choses que vous pouvez mettre en place pour vous protéger.

  • Ne pas laisser de la nourriture accessible. Toujours la ranger dans des armoires hermétiques ou dans le frigo.
  • Nettoyer souvent : un endroit propre est un endroit moins intéressant pour une souris car elle y trouvera moins de nourriture.
  • Avoir un chat : ce prédateur est très efficace pour dénicher les petites bêtes qui se cachent dans les recoins ! Il vous protégera donc des souris et autres bestioles.

Débarrassez-vous de vos souris !

A cause des risques et des maladies que les souris apportent, il est indispensable de s'en débarrasser le plus vite possible. La solution la plus simple est de faire appel à un professionnel : résultat garanti !