La taupe

Habitudes de vie de l'animal, les caractéristiques, alimentation, ... Tout savoir sur ce nuisible qui détruit les jardins.

La taupe sous toutes ses coutures

D’apparence, la taupe est une petite boule de poils au museau pointu qui possède de grandes pattes avant griffues. Ses yeux, bien qu’existants, sont minuscules et ne sont pas très développés. En fait, ils lui servent principalement à détecter le mouvement pour reconnaitre ses prédateurs lorsqu’ils sont proches. Ainsi, les sens prédominants de l’animal sont l’ouïe et l’odorat, dont il se sert pour sentir ses proies principales : les vers de terre. Cependant, la taupe peut également se nourrir de chenilles, de limaces, de larves et autres insectes divers. Elle mange la moitié de son poids par jour et meurt d’inanition en seulement 12 heures ! Un autre sens utilisé par l’animal est le toucher, grâce à ses vibrisses, autrement dit, grâce à ses moustaches.

La taupe appartient à l’ordre des mammifères fouisseurs. Cela signifie qu’elle ne pond pas d’œufs mais donne naissance à des petits, quatreà six par portée en règle générale. Cependant, c’est un animal solitaire et territorial, qui ne partage pas les galeries qu’il creuse. Ainsi, la seule période où l’animal rompt sa solitude est la période de reproduction. De même, une fois sevrés, les petits partiront du nid pour trouver un endroit où ils seront isolés de leurs congénères.

 

taupe

Pourquoi la taupe fait des taupinières ?

Le plus embêtant avec une taupe, ce sont les taupinières qui ne sont pas très esthétiques dans le jardin. Cependant, pourquoi sont-elles présentes si la taupe passe la majorité de sa vie sous terre ?

En fait, les taupes creusent beaucoup : jusqu’à 20 mètres par jour. Ainsi, elles développent un réseau de tunnels appelés « galeries » dans lesquelles elles font une ou deux chambres pour se reposer. En tout, vous pouvez compter qu’une seule taupe creuse environ 200 mètres de galerie pour y vivre, plus quelques autres mètres pour les galeries de chasses qui sont plus proches de la surface.

Le problème quand on creuse sous terre, c’est qu’à un moment, il faut évacuer les terres que l’on bouge. C’est précisément à ça que servent les taupinières.

taupe

Les raisons pour se débarrasser d’une taupe

Il existe plusieurs facteurs qui jouent sur la décision de se débarrasser de l’animal.

  • Les taupinières : comme dit plus haut, elles sont peu agréables dans un jardin et peuvent même être dérangeantes pour la pratique sportive dans un terrain de golf ou dans un terrain de foot, par exemple.
  • Les plantes mortes : les jeunes racines sont très sensibles à la terre dans laquelle elles prennent leurs nutriments. La présence d’une taupe peut les empêcher de se nourrir correctement et les tuer.
  • Les pierres remises à la surface : puisque l’animal creuse à longueur de journée, il se débarrasse des pierres qui sont sur son chemin en les faisant remonter à la surface. Cela peut être dangereux pour vos différents outils de jardinage, mais surtout pour votre tondeuse à gazon.
  • Les campagnols et les mulots : ces animaux sont très nuisibles, comme les souris et les rats. Les galeries de la taupe les attirent et ils peuvent prendre possession des lieux.
taupinière

Les signes d’une infestation

Lorsque l’on parle d’infestation, il n’est en général question que d’une seule taupe. En effet, ces animaux sont territoriaux et solitaires : ils n’apprécient pas la présence des congénères aux alentours. Ainsi, il n’y a que dans le cas d’un terrain de golf ou d’un champ qui fait plusieurs ares ou hectares que l’on va pouvoir parler d’infestation.

Dans la pratique, il n’y a qu’un seul moyen de repérer la présence des taupes : les taupinières. Ces monticules de terre sont facilement repérables. A l’inverse, les autres signes risquent de ne pas vous mettre la puce à l’oreille : jeunes pousses qui meurent et présence de beaucoup de pierres.

taupe

Les conseils préventifs

Pour faire en sorte de ne jamais subir la présence d’une taupe dans votre jardin, vous pouvez tenter plusieurs options.

  • En premier, vous pouvez acquérir des plantes comme l’ail, la jacinthe, la jonquille ou le bulbed’oignon. Les taupes ne sont pas friandes de ces racines et fuiront l’endroit. Vous aurez donc moins de chances de découvrir des taupinières dans votre propriété.
  • Enterrer du grillageà poule sur une profondeur d’un mètre sur le pourtour du jardin et clôturer avec le même grillage. La taupe creuse ses galeries à 15 ou 25 cm de la surface. Le grillage enterré l’empêchera d’étendre ses galeries vers vos terres. De son côté, le grillage à poule en surface empêchera les taupes en recherche de territoire d’entrer dans votre jardin.
  • En dernier, si vous habitez près d’un champ, vous pouvez vous procurer un dispositif à ultrasons à titre préventif. Les taupes ont une ouïe développée et elles n’aimeront pas le traitement. Notez cependant que vos animaux de compagnie ne seront pas non plus friands du dispositif.

La taupe est un nuisible difficile à déloger !

Faites appel à un professionnel pour ne laisser aucune chance à l'animal. Il s'assurera de vous débarrasser du nuisible tout en garantissant une mort nette pour ne pas le faire souffrir.